FOLLOW US

Charging Ahead

By/Par Allison Rogers and Gideon Scanlon

ARC to unveil whitepaper on EV recycling

This summer, a newcomer to the auto recycling sector set her mind to solving an existential problem facing the sector.

Western University student Brenda Yu, a research intern for the Automotive Recyclers of Canada (ARC) was tasked with researching the challenges facing recyclers dealing with electric vehicles and their batteries. Her findings were published in an ARC-backed whitepaper which covers the best practices and tips for the removal and recycling of EV batteries when they reach the end-of-life stage.

“There aren’t really any policies or processes in place for recyclers if an EV ends up in their facility. There are a lot of questions regarding how we can reuse batteries and how they can be safely disassembling the vehicles.” Yu told Canadian Auto Recyclers.

“Our goal with the whitepaper is to figure out a way to perhaps combine the processes by OEMs, policymakers and everyone else that is—or should be—involved in the process and figure out the safest way to solve these challenges.”

Though the issue is widespread, Yu said she’s recognized a lack of connection in the industry. While many are aiming to develop more streamlined guides for EV batteries, Yu says few appear to be working together to achieve their respective goals.

“A lot of companies are still stuck in their respective bubbles,” said Yu. “Some will develop this big and beautiful ideas, but they’d only be achievable in a world without policies or safety standards. They’re great ideas, but there are often logistical issues.”

As for the whitepaper, Yu says there are two key takeaways. “We’re looking at both reusing and repurposing efforts—which one is better, per se, which one will be safer from a recycling perspective. The goal is to give the industry access to a tool that can guide the industry toward best practices.

In the end, we may not find a solid solution for the entire industry to follow—but we will definitely have developed suggestions and a framework for the sector to continue working on the challenges.”

ARC dévoile un livre blanc sur le recyclage des EV

Cet été, une nouvelle venue dans le secteur du recyclage automobile a décidé de résoudre un problème existentiel auquel fait face le secteur. L’étudiante [Western Université] Brenda Yu, stagiaire de recherche pour les Recycleurs automobiles du Canada (ARC), était chargée d’étudier les défis auxquels font face les recycleurs en matière de batteries de véhicules électriques. En novembre, ses résultats ont été publiés dans un livre blanc soutenu par l’ARC qui couvre les meilleures pratiques et des conseils pour le retrait et le recyclage des batteries de VE lorsqu’elles atteignent la phase de fin de vie.

«Il n’existe pas vraiment de politiques ou de processus en place pour les recycleurs si un véhicule électrique finit dans leur établissement. Il y a beaucoup de questions sur la façon dont nous pouvons réutiliser les batteries et comment elles peuvent démonter les véhicules en toute sécurité. » Yu a dit à Canadian Auto Recyclers.

«Notre objectif avec le livre blanc est de trouver un moyen de combiner peut-être les processus des OEM, des décideurs et de tous ceux qui sont – ou devraient être – impliqués dans le processus et de trouver le moyen le plus sûr de résoudre ces défis.»

Bien que le problème soit répandu, Yu a déclaré qu’elle reconnaissait un manque de connexion dans l’industrie. Alors que beaucoup visent à développer des guides plus rationalisés pour les batteries de VE, Yu dit que peu semblent travailler ensemble pour atteindre leurs objectifs respectifs. «De nombreuses entreprises sont toujours bloquées dans leurs bulles respectives», a déclaré Yu. «Certains développeront ces grandes et belles idées, mais elles ne seraient réalisables que dans un monde sans politiques ni normes de sécurité. Ce sont d’excellentes idées, mais il y a souvent des problèmes logistiques. “

En ce qui concerne le livre blanc, Yu dit qu’il y a deux points à retenir. «Nous examinons à la fois les efforts de réutilisation et de réutilisation – lequel est le meilleur en soi, lequel sera le plus sûr du point de vue du recyclage. L’objectif est de donner à l’industrie l’accès à un outil qui peut leur guider vers les meilleures pratiques.

En fin de compte, nous ne trouverons peut-être pas de solution solide pour que l’ensemble de l’industrie suive – mais nous aurons certainement développé des suggestions et un cadre pour que le secteur continue à travailler sur les défis.

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *